18 janvier 2006

Quand Charlie Hebdo est d'accord avec d'autres

charliehebdo20050720

Le procès de Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France (MPF), prévu jeudi à Bobigny devrait être reporté. Par ailleurs, la Mosquée de Lyon a souhaité s'associer à la plainte du MRAP pour "provocation à la discrimination nationale, raciale et religieuse".
"Nous avons voulu nous joindre à cette initiative du Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) pour montrer que l'on ne peut impunément insulter toute une communauté en la traitant d'islamiste", a expliqué le recteur de Lyon, Kamel Kabtane.
La date de l'audience qui jugera Philippe de Villiers devrait être fixée jeudi, a confirmé une source judiciaire.
Le président du MPF est poursuivi pour ses propos tenus le 16 juillet 2005 sur TF1 sur "l'islamisation progressive de la société française".

Il avait déclaré à l'antenne : "Nous savons que la troisième guerre mondiale est déclarée (...) nous ne pouvons pas continuer à assister impuissants à l'islamisation progressive de la société française", en préconisant de "créer une garde nationale" pour "rétablir les frontières", "investir les quartiers islamistes", "contrôler les mosquées".

D'ici à ce que certains lui reprochent d'éternuer...

Posté par JPFParis20 à 00:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Quand Charlie Hebdo est d'accord avec d'autres

Nouveau commentaire